.
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 :: Heaven Valley :: East Side :: Habitations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

I swear I'm fine (Pv Amélia) - App. 133

avatar
Feat. : Sam Claflin
Date d'inscription : 14/12/2017
Date de naissance : 22/07/1990
Ville de naissance : Londres
Âge : 27
Métier/études : Chef cuisinier réputé
Nombres de messages : 34
Points : 355
Pseudo : Spf
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 15 Déc - 5:19

C'est la malchance qui le rattrapait de nouveau. Enfourchant son vélo, le jeune homme quittait le restaurant cinq étoiles dans lequel il travaillait afin d'aller en direction de l'appartement. Celui qu'il partageait maintenant avec Amélia, sa meilleure amie d'enfance. Plusieurs personnes leur a déjà demandé s'ils étaient en couple, mais ils ont tout simplement affirmés qu'ils étaient les meilleurs amis du monde. Cette phrase lui a toujours laissé un petit goût amer dans la bouche, mais il ne sait pas trop pourquoi. Il avait retiré ses appareils afin de la déposer dans son sac à dos, dans une pochette solide afin d'éviter qu'ils ne se brisent facilement. Nolan roulait tout de même assez rapidement afin de pouvoir atteindre l'appartement, car le froid commençait à venir lui mordre les mains et le visage. Ses yeux lui démangeaient, car cette sensation de froideur dans le blanc des yeux n'était pas agréable du tout.

L'impensable se produisit lorsque le jeune homme ne fit pas attention à ce qui trouvait devant lui. Il aurait dû le voir venir, mais à cause de cette vue brouillée et le fait qu'il n'a pas entendu l'homme lui crier dessus afin de l'avertir, il se causa de lui-même un accident. Sa roue s'était retrouvée dans un trou assez grand pour la bloquer sur-le-champs et lui, il fut éjecté de son siège pour se retrouver face contre terre. Il souffle. Il ressent la douleur au niveau du front. L'une de ses jambes souffre également, mais puisqu'il est capable de se lever et de marcher sur celle-ci, elle n'était pas cassée. Il n'entend pas l'homme derrière lui. Croyant que ce jeune homme voulait l'ignorer, le bon samaritain déposa une main contre son épaule. Nolan sursaute et se retourne tout de suite afin de le regarder dans les yeux. L'homme eut un léger geste de recul puisqu'il avait vu la blessure à son front. Ça ne devait pas être très profond, mais il allait devoir s'en occuper rapidement.

L'inconnu lui demande si ça va. Nolan fit alors des gestes avec les mains afin de signaler à cet homme qu'il était sourd. C'est à ce moment que les pièces du puzzle s'assemblent pour lui. Il lui indique alors son front et le cuisinier lit sur ses lèvres qu'il est blessé et qu'il devra veiller à bien se soigner. Nolan le remercie avec un sourire et un signe de la main avant de reprendre son vélo afin de parcourir les derniers mètres jusqu'à l'appartement. Il pose un cadena à son vélo avant de monter rapidement les marches, même s'il ressent l'élancement dans l'une de ses jambes. Le jeune homme ouvrit la porte avec l'une de ses clés. - Amélia?'' appela-t-il une première fois. - Amélia!? J'aurai besoin de ton aide! lança-t-il cette fois en espérant que la jeune femme apparaisse. Lorsqu'il vit la brunette, il s'approcha calmement d'elle. - T'aurai pas une trousse de premier soins dans cet appartement?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Ven 15 Déc - 23:50
Invité
Aujourd'hui je ne travaille pas et je dois dire que je déteste ça alors qu'avant je profitais à fond de mes jours de congés mais ça c'était quand mon mari était encore de ce monde. Cela a beau faire un an qu'il nous a quitté, je n'arrive toujours pas à sortir la tête hors de l'eau et encore si Nolan n'était pas présent, je ne sais pas ce que je serais devenue et je ne préfère même pas y penser. La journée se passe mais réellement lentement pourtant ce n'est pas faute d'essayer de faire quelque chose, j'ai fait le ménage, j'ai regardé la télévision, j'ai lu, j'ai flâné sur le net mais non rien ne me plaît et si je n'ai pas soupiré cent fois alors je ne l'ai pas fait une seule fois.

Mon regard se pose sur la grande horloge de la cuisine et le premier sourire de la journée envahit mon visage car je sais que mon meilleur va bientôt arrivé et que je ne serais plus seule. D'ailleurs quelques minutes plus tard je l'entends m'appeler et je n'ai pas le temps de changer de pièce qu'il m'appelle une deuxième fois ce qui me fait hausser un sourcil vu que ce n'est pas le genre. Je quitte donc la cuisine et arrive dans la pièce principale pour m'apercevoir qu'il est blessé. Mon sang ne fait donc qu'un tour et je m'approche de lui et pose une main sur sa joue tout en regardant sa blessure. Bon sang Nolan qu'est ce que tu as fait ?

Je sais qu'il n'a rien de grave et que la trousse de soins qui est dans la salle de bain suffira mais depuis la mort de Théo je ne peux plus supporter de voir un de mes proches avoir quelque chose, si peu que cela soit. Néanmoins alors que je reviens avec le nécessaire, je m'aperçois qu'il boîte aussi et soupire. T'es sur que tu ne veux pas aller aux urgences pour que l'on vérifie que tu n'as rien de plus grave ?
Je demande cela sur un ton inquiet tout en soignant sa tête avec douceur ne voulant en aucun cas lui faire plus mal qu'il n'a déjà.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feat. : Sam Claflin
Date d'inscription : 14/12/2017
Date de naissance : 22/07/1990
Ville de naissance : Londres
Âge : 27
Métier/études : Chef cuisinier réputé
Nombres de messages : 34
Points : 355
Pseudo : Spf
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Déc - 2:03
Il savait très bien que sa blessure allait inquiéter la jeune femme. Il savait très bien qu'elle ne supportait pas beaucoup de voir quelqu'un à qui elle tient souffrir et blessé. Il a vu la panique traverser son regard clair en un éclair et elle s'approcha de lui. L'une de ses douces mains se déposa contre sa joue. Il n'avait pu réprimer un petit sourire à son contact et leva la main afin de décoller tout doucement sa main, l'enveloppant avec la tienne au même contact. Le jeune homme n'était tout de même pas stupide, même s'il avait eu un petit accident. Il savait bien que ses blessures n'étaient pas assez graves pour aller attendre des heures aux urgences. Il secoue doucement la tête lorsqu'elle lui dit qu'il faudrait mieux aller à l'hôpital afin de vérifier ses blessures. - C'était pas d'ma faute ce qui s'est passé, dit-il d'une voix quand même douce même s'il savait que cela ne pourrait pas trop apaiser la jeune femme.

Il s'était donc poser assit afin de laisser Amélia s'occuper de la blessure au niveau de son front. Il grimaça que rarement. Ce n'était que lorsqu'elle mettait le coton blanc avec un peu d'alcool pour désinfecter la plaie. Il la regarda faire en silence pendant de nombreuses minutes. Il était contemplatif, perdu dans ses pensées. Lorsque ces quelques minutes eurent passéees, le jeune homme repris contact avec la réalité. - Ce ne sera pas nécessaire d'aller attendre des heures dans la salle des urgences. Autant ça nous fera perdre notre temps, mais également beaucoup de nos moyens financiers. Les soins étaient tellement chers que ça en devenait pénible. Nolan possédait assez de moyens, étant plutôt aisé, mais il préférait aller aux urgences que si c'était vraiment nécessaire.

- Ce n'est qu'une petite blessure qui guérira d'ici les prochains jours. Et puis, pour ma jambe c'est un peu douloureux, mais en faisant quelques exercices dans les prochains jours ça devrait bien passer aussi! Nolan attrapa doucement le poignet de la jeune femme et la força  ainsi par ce geste à ce qu'elle le regarde dans les yeux. - Je n'ai pas vu le trou devant moi et la roue de mon vélo s'y est ancrée. J'ai passé par-dessus pour m'étaler sur la route. Ce n'est pas une voiture qui m'a percuté, d'accord? Ça guérira bien au fil des jours suivant. Il la relacha et posa une main contre sa joue. - Je sais que tu t'inquiètes pour ceux qui te sont chers, et c'est complètement normal... mais je te jure que je vais bien.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Sam 16 Déc - 3:40
Invité
Même si je savais que la blessure de Nolan n'était pas grave, je ne pouvais pas m'empêcher de m'en faire et pas qu'un peu. Il comptait énormément pour moi et le perdre, non je ne veux même pas y penser. Je le regarde et soupire légèrement pour essayer de me calmer. Bon sang c'est lui qui est blessé et c'est moi qui me mets dans des états pas possible, je dois tellement paraître stupide à ses yeux. Sentant sa main s'emparer de la mienne, je le regarde et sourit légèrement. Je me doute que ce n'est pas ta faute

Je termine de le soigner voyant bien que l'alcool ne lui plait pas mais bon il faut bien pour que cela ne s'infecte pas et je suis rassurée d'entendre qu'il n'a pas besoin d'aller aux urgences. Je déteste cet endroit ... Cela me rappelle tellement l'accident, le décès de Théo ... Rien qu'en y pensant les larmes me montent aux yeux mais je les réprime vite en passant la manche de mon pull sur mes yeux. Je sens d'un coup mon meilleur m'attraper le poignet sans me faire mal bien entendu et je le regarde et l'écoute surtout puis baisse les yeux. Je suis désolée ... Je sais que je suis chiante à m'en faire tout le temps mais je ... Je veux pas te perdre ... Pas comme lui ...


Une fois mon poignet libéré, je ramasse le tout et m'en vais à la salle de bain rangé la trousse de soin pour m'y enfermer et souffler quelques minutes pour ensuite revenir dans le salon et sourire comme de si rien n'était et aller me poser dans le divan. Tu veux commander une pizza ce soir ? Et regarder un film ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Feat. : Sam Claflin
Date d'inscription : 14/12/2017
Date de naissance : 22/07/1990
Ville de naissance : Londres
Âge : 27
Métier/études : Chef cuisinier réputé
Nombres de messages : 34
Points : 355
Pseudo : Spf
Voir le profil de l'utilisateur
Sam 16 Déc - 4:41
Nolan avait connu pire comme blessure et des moments bien plus difficiles que celui-ci. Sa meilleure amie devait se calmer. Cela ne servait à rien de se mettre dans tous ses états pour si peu. Il sait qu'avec la mort de Théo, les choses sont devenues bien plus difficiles entre eux. Pour cause, il n'a jamais aimé cet homme, mais il s'est souvent retenu pour elle. Il avait si souvent ravalé sa salive afin de ne pas dire quelque chose de déplacé devant elle. Du moins... pas trop souvent. Son choix amoureux ne le concernait pas directement, puisque c'était son coeur et pas le tiens.

Il voit les larmes monter à ses yeux. Qu'il détestait de la voir pleurer, même pour quelque chose d'aussi futile. Elle les chassa à l'aide de la manche de son chandail, mais le jeune homme voyait toujours cette brillance humide au coin de ses yeux. Il se mordit l'intérieur de la joue en ne disant rien. Il la regarda ensuite partir et se redressa calmement, faisant attention de ne pas trop mettre de poids au niveau de sa jambe blessée. Mieux valait éviter d'empirer son cas quand même! Nolan suivit sa meilleure amie jusqu'au canapé où il se laissa tomber à son tour. Un bras derrière la tête, il tourna les yeux vers elle lorsqu'elle se mit à parler. Encore heureux qu'il puisse lire sur ses lèvres et qu'elle avait apprise le langage des signes avec lui tout au long des années qu'ils ont passées ensemble.

- Je dirais jamais non à une bonne pizza! lança-t-il avec un grand sourire. La question du film restait peut-être l'un des petits problèmes. Il savait très bien diverstifier ses goûts, mais c'était toujours la personne à ses côtés qui se montrait difficile. Heureusement, ces deux là semblaient souvent bien s'entendre sur le film à écouter. - Je vais te laisser commander, je n'ai pas mes appareils alors je ne pourrais pas entendre ce qu'ils disent, d'accord? C'est tout de même sensé... Amélia savait qu'il allait manger celle qu'elle allait commander, aimant pas mal toutes les sortes. Nolan se redressa calmement afin de se pencher vers l'une des manettes de la console qu'il ouvrit. Une Xbox one, où ils pouvaient accéder à Netflix. - Tu as envie d'un film en particuliers? demanda-t-il en tournant les yeux vers elle afin de pouvoir lire sur ses lèvres une fois de plus. Parfois, ne pas avoir ses appareils est un peu lourd, mais ce qu'il détestait les porter! Ça lui enlevait un peu son identité en même temps..
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Under the rainbow :: Heaven Valley :: East Side :: Habitations-
Sauter vers: